Mathieu Des Longchamps, carte postale panaméenne en attendant l’album

Il est revenu sur les traces de son enfance, dans ce pays qui l’a vu grandir « dans une cabane sur pilotis, comme des Robinson » pour enregistrer son prochain album dont la sortie est très attendue.

En attendant, Mathieu des Longchamps (dont la mère est chanteuse folk et le père guitariste flamenco et harpiste latino… de quoi offrir quelques jolis bagages) nous invite à une déambulation en skate sur un titre en espagnol (qui aura également sa version française), « Viva Vivida (Les Bras dans les Bras) » à travers ce clip révélé le 1er Mai. Des images de liberté, de ville dans ce morceau de terre rattachant l’Amérique Centrale et l’Amérique du Sud, avec le célèbre canal qui coupe cet isthme en son centre pour relier les Océans Pacifique et Atlantique. Les immeubles modernes jouxtent la forêt tropicale dans des contrastes saisissants.

« Viva Vivida », ce sont quatre minutes quinze ensoleillées, une invitation au voyage dépaysante offerte par un chanteur qui, après une naissance au Québec, a largement sillonné l’Amérique du Sud, quittant le Panama pour Paris à 17 ans puis reprenant la route de l’Argentine et de l’Uruguay afin de parfaire une culture musicale entamée en France. Son premier opus, pleine de folk caraïbeenne, illustrera la personnalité à la fois solaire et mélancolique de son auteur. Affaire à suivre donc.

– Pour suivre Mathieu Des Longchamps: Facebook // Instagram

Laisser un commentaire

Back to top