Le Printemps de Bourges invente son édition imaginaire

Histoire de contrer l’adversité et ne pas laisser le virus imposer une page blanche, le Printemps de Bourges a décidé de se réinventer… et d’être bel et bien présent du 21 au 26 avril. Certes, le festival ne dressera pas ses scènes en terres berrichonnes mais les artistes, les équipes, les festivaliers, tous ceux qui offrent au Printemps son identité si particulière, auront carte blanche pour créer un autre Printemps.

Avec sa programmation couvrant toutes les esthétiques des musiques actuelles, Bourges est devenu au fil des ans un rendez-vous majeur, incontournable même pour les futurs talents. Il était donc impossible pour ses organisateurs de renoncer et ce d’autant plus que le monde artistique est frappé de plein fouet. 

Ainsi est née l’idée d’un Printemps Imaginaire où les artistes et les festivaliers pourraient réinventer collectivement cette édition insolite à travers des créations originales. Lives, chroniques, illustrations, ils ont carte blanche et leurs offres seront à retrouver sur les réseaux du Printemps.

De la sélection émergente INOUIS 2020 à Philippe Katerine, de Yaël Naïm à Vidéoclub, en passant par Catherine Ringer, Isaac Dilution, Alain Souchon, Aloïse Sauvage, Tryo, Renan Luce, ou bien encore Lucie Antunes, Lolo Zouaï, Malik Djoudi, SabastiAn, Jok’Air ou Emily Jane White,  entre autres, la quasi totalité des artistes de la programmation 2020 du Printemps de Bourges ont accepté de répondre présents et de montrer un autre pan de leur créativité. 

Le Printemps n’a sans doute pas sa couleur habituelle mais il chantera et fleurira quand même grâce à cette édition fantasmée, cette carte blanche écrite à l’imagination. Levé de rideau le mardi 21 avril pour voyager au delà de notre étrange quotidien.

– Pour plus de renseignements : www.printempsdebourges.com  #PDBimaginaire –

Laisser un commentaire

Back to top