Les parenthèses enchantées de Loïc Nottet

Il aurait dû sortir son nouvel album le 20 Mars mais compte tenu du contexte actuel, il a préféré différer la sortie à une date encore non définie, considérant qu’une sortie uniquement en digital sur les plateformes n’était pas offrir les meilleurs fonts baptismaux pour « Sillygomania », son second opus. Loïc Nottet espère tout de même que ce report n’excédera pas quelques semaines. Mai reste une probabilité mais en ces temps incertains, il est encore prématuré d’avoir des certitudes.

Pour le jeune belge, chanteur, danseur, chorégraphe, compositeur qui a prouvé que l’excellence était son domaine, le report et la patience sont des partenaires anciens… lui qui a dû repousser le démarrage de sa tournée après une mauvaise fracture causée par un accident de ski en janvier. 

Mais malgré les reports qui s’accumulent, Loïc Nottet s’offre un clip aux allures cinématographiques. Avec « HeartBreaker », mêlant comme d’habitude son amour de la danse à ses performances artistiques. A le voir ainsi déambuler entre les décors, d’abord une salle de classe, puis un ancien cinéma façon Drive-In, une chambre d’enfant pour finir dans une salle de Bal version « Prom » Américaine, on croit voir le digne héritier de Mickael Jackson… En plus blond, et plus joyeux!

En attendant des jours meilleurs, pour ne pas se laisser happer par l’angoisse et les informations tournant en boucle, pour contribuer lui aussi à animer le moment et offrir des parenthèses musicales sur les réseaux sociaux, Loïc Nottet a imaginé de jolis moments à destination de ses fans. Avec de belles surprises à la clé.

Après des reprises de ses principaux succès comme le magnifique « Million Eyes », Loïc Nottet qui ne cache pas être animé de moments contraires jongle entre Disney avec « Le Livre de La Jungle », les Comédie Musicales avec Grease et « You’re The One That I Want » repris en version upbeat ultra moderne et Footlose, ou encore « Tones and I », au succès mondial et le mélancolique « Someone You Loved » du britannique Lewis Capaldi, Loïc Nottet touche à tout, s’amuse et divertit son public par la même occasion. 

On le disait déjà lors de sa précédente tournée, il est l’un des plus doués de sa génération… Un peu d’attente encore, « Sillygomania » arrive et promet d’être à la hauteur de son précédent opus. En attendant, restent les covers pour patienter. 

Pour suivre les pérégrinations musicales de Loïc Nottet, c’est ici: https://www.facebook.com/L0oiicNottet/posts/

M.M.

Laisser un commentaire

Back to top