Hier Soir, un second EP pour regarder demain

Ils auraient pu reporter la date, se dire que la période était bien trop incertaine pour sortir un EP: Alix et Clément, les deux protagonistes du tandem « Hier soir » ont préféré respecter le calendrier et cette date inscrite depuis si longtemps. « Midi Minuit » a donc été livré malgré ces fonts baptismaux bien peu ordinaires.

«  Bien sûr que l’on s’est posé la question du report éventuel», confie la chanteuse. « Mais cet EP est prêt et enregistré depuis pas mal de temps alors le sortir comme prévu est assez cohérent. Nous avons déjà vu nos dates au Bus Palladium et au Café de la Danse (Paris), les 13 et 25 de ce mois, supprimées, c’était important de continuer à exister malgré tout. »

Issu de la scène électro pour l’un, de la culture pop alternative pour l’autre, Clément et Alix se sont rencontrés voilà deux ans au hasard d’une soirée entre potes dans un bar qui organisait des concerts. Ils se sont immédiatement trouvés des visions musicales communes, une envie réciproque de « sortir de leur zone de confort, hors de « Jumo », le groupe qui avait fait émerger le musicien et très éloigné des écritures habituelles de la jeune femme. Dès le lendemain, ils s’échangeait des idées de chansons, des sons pour les habiller.

« Jusque là, naturellement, j’écrivais en anglais. Pour « Hier Soir », c’est en français et cela implique une autre façon de faire. C’est stimulant car il faut éviter les métaphores par exemple, être poétique mais compréhensible, aborder des sujets a priori personnels tout en les traduisant de manière à ce que chacun puisse se les approprier. J’envoie mes paroles à Clément qui me donne son avis et on agit de même pour sa musique. On est vraiment complémentaire et indissociables d’un bout à l’autre. Notre force ou en tous cas notre atout est peut être aussi le fait d’avoir des personnalités assez différentes, qui nous mènent sur le chemin de l’autre. »

« Midi Minuit », ce sont donc cinq titres évocateurs du temps qui passe, des repères qui font parfois défaut, de la difficulté à dire les choses, portés par des synthés vaporeux, des rythmes qui peuvent être dansants alors que le propos est sombre, des guitares efficaces. Des sentiments contraires mais une efficacité redoutable et la voix d’ Alix, polymorphe, qui se joue des ambiances.

« On s’est retrouvé une huitaine de jours dans le studio de Clément aux Sables d’Olonne et on a beaucoup bossé, composé, sans se laisser distraire. C’est peut être pour cela que je trouve cet EP très abouti par rapport à nos envies initiales. »

Habitués cependant à l’écriture à distance, le binôme continue d’échanger et de travailler malgré le moment présent. « Notre créativité n’est pas mise en danger », plaisante la jeune femme. « Mais nous serons heureux lorsque le temps sera enfin venu de pouvoir jouer ces nouveaux morceaux sur scène… La fête n’en sera que plus grande! »

Hier Soir a déjà pas mal de dates, dont plusieurs festivals, prévus cet été. En attendant, « Midi Minuit » est disponible sur toutes les plateformes. Un EP lumineux qui réchauffera cet étrange printemps…

Magali MICHEL.

Crédit photos // Ella Hermë.

Laisser un commentaire

Back to top