36èmes Francofolies de la Rochelle : l’année de tous les mixages

Du vendredi 10 au mardi 14 juillet, la 36ème édition du très attendu festival rochelais promet cinq jours et cinq nuits de grosses fêtes. Toutes les têtes d’affiche seront là et le tapis rouge sera également déployé pour les jeunes talents. Incontournable.

C’est sans doute l’une des programmations les plus attendues chaque année: qui se retrouvera à La Rochelle durant ces cinq jours entièrement dédiés à la chanson française ? La dernière édition avait porté haut les couleurs des « Francos » imaginées voilà trente-cinq ans par Jean-Louis Foulquier et s’était refermée en apothéose sur le concert de Patrick Bruel. Le parking Saint-Jean d’Acre, plein à craquer, résonne encore de cette folle soirée que le public aurait voulu ne jamais voir s’achever.

Après une édition aussi triomphale, sans la moindre fausse note même côté météo (qui reste toujours le seul élément incontrôlable de ces manifestations pour grande partie à ciel ouvert), la barre était haute mais l’équipe de Gérard Pont est toujours prête aux défis. Dans un savant mélange artistes confirmés et musiciens de la nouvelle génération, les cinq jours de festival s’annoncent d’ores et déjà enthousiasmants. 

Parfaite illustration de ce mix générationnel en ouverture des Francos, Jean-Louis Aubert reviendra pour la deuxième année consécutive mais quittera le théâtre pour se produire sur la grande scène. Avant l’ex leader de Téléphone et des Insus, le public retrouvera Izia (Higelin), Claudio Capeo, qui n’a pas son pareil pour porter les foules et Saez.

Changement radical d’ambiance le lendemain avec une affiche sur laquelle devraient se ruer les plus jeunes : Video Club ouvrira la soirée puis laissera la scène à Matt Pokora et Dadju.

Dimanche, c’est Chilla qui sera rochelaise avant Vald, Ninho et Nekfeu pour une grande soirée rap. Le sens des punchline sans faux semblant de Vald avant le phrasé et la musicalité de Nekfeu… Il y a des fins de week-end plus insipides.

Pas davantage de fadeur dans la programmation du lendemain plutôt du genre « qui ose tout ». Dans une succession totalement inattendue, défileront sur la grande scène Lolo Zouai, le toujours spectaculaire Philippe Katerine, dont le nouvel album sorti à l’automne offre des duos étonnants avec  (entre autres) Angèle ou Gérard Depardieu, Roméo Elvis, le rappeur belge toujours ultra plébiscité par le public des Francos, The Avener, le DJ niçois qui remplit désormais des salles immenses sur son seul nom et.. le duo PNL avec son rap qui ne laisse personne indifférent (que l’on aime ou que l’on se plaise à le détester).

Enfin, feux d’artifices et pas seulement ceux de la Fête nationale le 14 juillet : la jeune Suzanne ouvrira la soirée puis laissera la place à Alain Souchon, en tournée avec un nouvel album magnifique, Catherine Ringer qui a repris la route à l’automne pour reprendre les Rita Mitsouko et joue chaque soir à guichets fermés. Et c’est Mika, dans son show haut en couleurs, d’une énergie folle qui aura l’honneur de boucler l’édition.

Mais les Francos ne se résument pas à ce qui se passe sur la grande scène Jean-Louis Foulquier. A la Coursive, le grand théâtre, on sait déjà que Marc Lavoine (le 12), Vincent Delerm (le 13) auront les honneurs alors qu’ à l’église Notre Dame, Laurent Voulzy se produira le lundi 13. De là à imaginer qu’il restera le lendemain pour un passage surprise durant le concert de son éternel complice Alain Souchon… On se prend à le rêver…

Chaque année, 150.000 festivaliers sont réunis par les Franfolies. Un succès qui se rejouera assurément cette année. Mais les Francos, c’est aussi un engagement à l’année auprès des jeunes artistes avec « Le Chantier des Francos » et des actions en continu auprès des scolaires et des enseignants avec « Francos Educ ». 

Qui aurait parié voilà trente-six ans que le petit festival rochelais deviendrait aussi essentiel, une étape majeure dans le parcours estival avec des résonances bien au delà du littoral charentais ?

M.M.

Update, 20.02:

Trente-neuf nouveaux noms rejoignent l’affiche des Francofolies qui se tiendront du 10 au 14 juillet prochain à la Rochelle. Aux cotés de Mika, Souchon, Matt Pokora et autres Nekfeu, le festival accueillera notamment Yael Naïm, Stephan Eicher, Rufus Wainwright, Keren Ann, Pomme, la toute récente auréolée par une Victoire de la Musique, Kompromat, French 79.

Seront également de la fête la nantaise Jeanne Cherhal, les inoxydables Nicoletta, Salvatore Adamo et Louis Chedid. 

Une belle soirée en perspective encore avec la présence de Perturbator, en pleine tournée triomphale à travers l’Europe. Igorr, Brutus, Kid Francescoli, Birds on a Wire, Marie-Flore, Blick Bassy, Bandit Bandit, 7 Weeks, Irma, Victor Solf… La liste est forte de talents pluriels.

Ne reste plus qu’à connaitre le noms de ceux qui s’illustreront sur la scène gratuite et les personnalités qui prendront la suite de François Hollande ou Michel Houellebecq pour les rencontres conférences et cette fois, l’affiche sera entièrement révélée. Mystère levé sous peu.

Laisser un commentaire

Revenir en haut de page