Le nouveau single de Charlie Boisseau: une « Erreur » qui vise juste

C’est par une « Erreur » que Charlie Boisseau poursuit la route qui le conduira à son second album. Un titre plus personnel après les très cadencés « On se fait la gueule » et «Balivernes». Un titre sans faux semblant pour lequel il a signé paroles et musique. Plutôt bien vu car Charlie Boisseau ne s’est pas trompé si l’on en juge par sa percée dans les playlist des radios. 

Si l’on devait comparer « Erreur » à l’un de ses précédents morceaux, ce serait sans doute à « Pourquoi tu t’en vas ? » mais avec un phrasé, des expressions plus actuels. Finalement logique quand on découvre que c’est Charlie Boisseau lui-même qui pose désormais ses mots sur ses notes. « J’ai toujours eu cette envie ancrée en moi mais je manquais de confiance et puis il y a un coté prétentieux quand des auteurs de la trempe de ceux que j’ai eus pour mon premier album proposent des chansons et que vous leur dites : « Non merci, c’est gentil mais je préfère ce que je fais. » Quand vous débutez, il faut savoir écouter, faire confiance aussi. Et puis vient le moment où vous sentez que vous pouvez y aller. C’est un double plaisir mais c’est aussi une double difficulté.  Comme je suis sans concession avec moi-même, il faut du temps avant que je me décide à considérer un titre comme fini, » reconnait-il en souriant.

Malgré le succès, Charlie Boisseau a conservé sa modestie et un sens du labeur proche de l’artisan. Il aurait pu se draper dans la mise en lumière offerte par la troisième saison de «The Voice» et sa présence très remarquée jusqu’aux quarts de finale, le succès de son rôle de Lancelot du Lac dans la comédie musicale « La Légende du roi Arthur » avec Florent Mothe et Camille Lou mais cela n’aurait pas été « normal » pour un trentenaire qui a toujours voulu conserver les pieds sur terre, ses racines alésiennes et des valeurs distillées par une famille qui ne le laisserait pas attraper la grosse tête. Il n’a donc jamais joué la carte de la précipitation et il a fallu attendre octobre 2017 pour que sorte « Acte I », son premier opus. Treize titres dont les magnifique « J’en ai des tas » et «Pourquoi tu t’en vas? » 

« J’ai de la chance, Scorpio, ma maison de disques, me suit dans mes projets et est partante pour accompagner les singles de clips afin de pouvoir leur donner encore plus de visibilité. Je ne sais pas encore si « Erreur » bénéficiera lui aussi de ces images car on attend de voir comment il est recu. Le démarrage est plutôt bon, de plus en plus de radios l’inscrivent dans leur playlist, alors espérons pour la suite… »

Les réactions du public, Charlie Boisseau a aussi eu l’occasion de les constater en assurant la première partie de plusieurs concerts d’Amir. « Je lui suis éternellement reconnaissant. C’est un type super, un artiste hyper doué. J’ai vécu, en ouvrant pour lui, des moments exceptionnels dans des salles bondées qui me réservaient un accueil incroyable, comme s’il s’agissait de mon propre public. Ca reste vraiment des souvenirs très forts. »

Autres prestations à succès, celles que le jeune homme a réalisé lors de plusieurs finales régionales de Miss France. Camille Cerf, ex Miss France, ne manque jamais l’occasion de faire la promo de Charlie Boisseau. De là à imaginer que la collaboration avec le Comité Miss France se décline encore sous d’autres formes… tout est possible.

Entre deux morceaux pour lui, Charlie Boisseau a également signé « C’est plus facile avec vous », pour la jeune Emma, gagnante de la saison 5 de The Voice Kids, une très jolie ballade où elle évoque les difficultés de la vie adoucies par le soutien du public. « Je suis fier d’en être l’auteur et d’avoir bossé avec une équipe de choc. Ecrire pour les autres est aussi l’une de mes grandes ambitions. Je pense être plus armé pour le faire désormais, j’écris beaucoup, je compose sans arrêt… Il ne restera plus qu’à avoir l’audace de faire parvenir tout cela à son destinataire… »

D’ici un an, probablement à l’automne 2020, Charlie Boisseau devrait avoir bouclé son nouvel opus. Entre deux concerts et trois écritures pour les autres. Un album personnel, qui parlera évidemment d’amour « car le thème est incontournable et base de tout dans la vie », qui évoquera également des choses que j’ai vécues mais pas seulement car l’actualité livre des sujets qui ne me concernent pas forcément en tant que tels mais pour lesquels je me sens très concerné. Je signerai à priori une partie des paroles et musiques. Cet album me ressemblera à 100%. Se ressembler sans trop en dire, ne pas se trahir et rester exigeant. » 

A l’heure où certains enchainent les albums de façon mécanique, Charlie Boisseau opte pour le rythme lent du cousu main. Preuve que l’on peut être de son temps mais afficher la philosophie des vieux sages. Il n’y a que l’ « Erreur » volontaire qui est belle. Et la sienne est réussie.

Magali MICHEL.

Crédit photos presse et pochette // Sophie BRANDET.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s