PHOTO REPORT: Quand Worakls fait danser Stéréolux

Les places s’étaient envolées à la vitesse de l’éclair et c’est donc un Stéréolux plein à craquer qui a réservé un accueil triomphal à Worakls ce 22 Novembre. Ultime date française avant un passage par la Belgique pour ce show spectaculaire qui sillonne la France depuis février dernier, porté par le succès d’« Orchestra », premier album solo sous son label, Hungry Music, au succès constant depuis sa sortie en mars.

Si Kevin Rodrigues (aka Worakls) connait la musique pour être tombé dans les partitions dès son plus jeune âge, le sudiste a aussi le sens du spectaculaire. Il ne se contente pas de s’entourer de musiciens classiques ultra chevronnés, il offre aussi à son concert la dimension d’un vrai show pour que le public en prenne plein les oreilles mais aussi plein les yeux. 

Signées par Nicolas Galloux, les lumières sont inventives et ajoutent incontestablement une dimension supplémentaire. Dans les travées de la salle nantaise, dans la fosse comme dans les gradins, il ne faudra pas attendre bien longtemps avant que le public se lève et danse. Impossible pour ces inconditionnels de résister à la force de l’electro de Worakls et de son orchestre. Les bras s’agitent et connaissent chaque morceau à la mesure près. Quand le classique se marie de façon aussi inventive à la modernité, il flotte un air nouveau qui devra souffler à nouveau très vite car entre ceux qui n’ont pu avoir leur billet et ceux qui veulent revenir, ce n’est pas un mais plusieurs soirs qu’il faudra caler.

M.M.

Crédit photos // Sophie BRANDET.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s