Invasion de Lucanes: une 7ème édition à succès.

Pendant que la Fête du Fleuve donnait le tempo du week-end bordelais, une bande de joyeux irréductibles originaires de Libourne, décomplexés et passionnés, organisaient le 7ème édition du festival Invasion de Lucanes. Une manifestation entièrement gratuite avec des animations propres à attirer le public le plus large et une programmation musicale à l’éclectisme joyeux.

En quelques jours, appuyés par les services techniques de la mairie, les piliers de l’association « Lucanes Musiques », rejoints par quelques bénévoles, ont réussi à transformer l’ancienne Ecole de Sous-Officiers de Gendarmerie (tristement inutilisée le reste de l’année) de Libourne en magnifique cadre de festival. Le lieu est grand mais à dimension humaine, les hauts murs de pierres cachent d’immenses salles aisément transformables en skate park ou en loges pour les artistes et l’enceinte intérieure se prête parfaitement à l’accueil des scènes et autres stands. Pour ajouter au décor, les organisateurs ont fait appel aux sculptures métal de Madneom, la structure fondée par le désormais fameux Benjamin Henry. Immanquables.

Mais le site ne vaudrait rien sans une programmation à hauteur de toutes les curiosités. Alors Jeremie, Fabien et les autres ont mêlé leurs envies, regardé du côté des groupes que l’association accueille dans ses locaux de répétitions (ce qui est quand même sa vocation initiale!), composé aussi avec leur budget (35.000 euros dont 12.000 offerts par la mairie) et des mois durant, ils ont réussi ce pari d’une 7ème édition encore plus aboutie que les précédentes. Oubliés les parcours itinérants du début, les lieux plus éclatés. La seule concession a du être faite sur la dimension de la scène, celle qu’ils convoitaient, forcément plus grande, faisait exploser les compteurs! L’année prochaine, peut-être?

Pour le reste, il n’ont laissé aucune prise au hasard. Du 29 au 31 Mai, ils ont marié la musique folk, laissé résonner les doux dingues de Santa Machete (qui déambulaient parmi les foules et composaient un hallucinant interlude entre deux groupes), convoqué de l’indie rock et des airs vitaminés directement venus des 50’s d’outre Atlantique, prévu de l’acrobatie aérienne et du théâtre d’impro. Sans oublier Bukowski en tête d’affiche du samedi soir qui a su retenir tard dans la nuit les Libournais.

Preuve que la recette était bonne, les trois journées du Festival n’ont pas désempli. Les habitants se sont appropriés cette manifestation qui, sans faire de bruit, poursuit avec passion et réussit à joliment se faire entendre.

M.M.

2 réflexions au sujet de « Invasion de Lucanes: une 7ème édition à succès. »

  1. Ce fut effectivement un moment extraordinaire. 5 jours de pure folie . En tant que membre organisateur, comme mes camarades, nous voulions absolument réussir cette 7ème édition. Nous avons vraiment pris un plaisir fou à la concocter. Nous sommes prêts pour la 8ème que nous espérons bien réaliser au même endroit. Les idées nouvelles ne manquent pas. En tout cas un grand merci pour votre article. Nous ne manquerons pas de vous inviter pour la 8ème édition,

    • Ce fut effectivement un moment extraordinaire. 5 jours de pure folie . En tant que membre organisateur, comme mes camarades, nous voulions absolument réussir cette 7ème édition. Nous avons vraiment pris un plaisir fou à la concocter. Nous sommes prêts pour la 8ème que nous espérons bien réaliser au même endroit. Les idées nouvelles ne manquent pas. En tout cas un grand merci pour votre article. Nous ne manquerons pas de vous inviter pour la 8ème édition,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s